Être chef.fe d’entreprise

Je reprends la plume après quelques semaines de disparition pour te parler d’un sujet qui me tient particulièrement à coeur, et qui est la raison pour laquelle j’ai créé l’accompagnement Pet-preneurs : se considérer chef.fe d’entreprise.

Créer son au auto-entreprise,

Lorsque j’ai décidé de créer mon entreprise, j’ai fait plein de réunions pour “porteur de projet” et futurs créateurs d’entreprise. C’est peut-être d’ailleurs votre cas également. Là-bas, on m’a conseillé le statut d’auto-entrepreneur (ou micro-entreprise), car le régime est absolument génial pour se lancer en douceur dans l’entrepreneuriat.

Et en effet, à cette époque, je n’ai retenu que 3 mots : Simple, rapide à créer et (pas le moins important) gratuit !

Et c’est plutôt vrai, le régime d’auto-entrepreneur permet de payer des charges uniquement si l’entreprise fait du chiffre d’affaires, et les obligations comptables sont très très minces. C’est, en effet, le régime parfait pour démarrer son entreprise.

Prendre son entreprise au sérieux

Sauf que (oui, il y a un « mais »), en fait, cette vulgarisation / simplification de la création d’entreprise n’a pas été totalement bénéfique pour moi. Au moins sur un point bien précis : le mindset (ou l’état d’esprit).

En fait, cette simplification m’a retiré toute pression, et je n’ai pas eu l’impression à cette époque qu’il était important que je pose les fondations de mon entreprise et que je définisse ma vision. Il m’a fallu quelques mois pour comprendre que même si j’étais une micro entreprise … j’étais une vraie entreprise. Et donc une entreprise avec ses obligations diverses & variées qui, même si elles ne m’étaient pas imposées par la loi, étaient importante que je garde en tête. Réfléchir « petite entreprise » me donnait aussi une bonne raison de ne pas trop prendre de risques, et de ne pas vraiment me fixer d’objectifs et de chiffre d’affaires cible. Je me préservais de la déception de ne pas réussir. Je me souviens même avoir dit à l’époque : « si je gagne suffisamment pour rembourser mes frais de flyers et carte de visite, ça sera positif ».

Et puis, avec le temps, j’ai réalisé que mon entreprise n’était pas si « petite » parce que j’y passais tout mon temps, que j’y mettais mes tripes et mon coeur, que c’était ma seule source de revenu et une vraie passion alors… on était loin du “petit business” ! Et qu’il était temps de prendre mon entreprise au sérieux.

Parce que, ne pas prendre son entreprise au sérieux, c’est un peu comme la rabaisser et ne pas lui laisser la place qu’elle mérite. Au passage, on se rabaisse un peu soi-même, et c’est vraiment dommage. Parfois, cela implique d’autres travers, comme pratiquer des prix ridiculement bas, une gestion des investissements compliquée (ou inexistante), et puis parfois cela va même assombrir la relation avec nos clients …

Dans ces conditions, difficile de maintenir une activité à flot pendant plusieurs années, tout en continuant à vivre, profiter de la vie et servir des causes qui nous tiennent à coeur.

Ne pas oublier son rôle de chef.fe d’entreprise,

Alors qu’au final, il est parfois un peu difficile de l’affirmer mais : nous sommes tous des chef.fe d’entreprise, quelle que soit la taille de nos entreprises, et quelle que soit nos ambitions. Et nous nous devons de piloter correctement notre entreprise.

Pas besoin de vouloir gagner 1.000.000 d’euros pour commencer à prendre soin de sa comptabilité, pas besoin de vouloir une villa avec piscine pour commencer à fixer des tarifs qui correspondent à sa valeur, pas besoin de vouloir une voiture de luxe pour établir des contrats avec des conditions générales de vente solides. Bref, on peut rester une entreprise à taille humaine, avec des ambitions raisonnables, mais piloter son entreprise correctement.

Alors oui, l’auto-entreprise c’est : simple, facile à créer & gratuit. Certes. Mais votre entreprise a des besoins, et c’est à vous et vous seul.e d’y répondre. C’est une des choses qui a le plus résonné chez les participantes de l’accompagnement pet-preneurs. Car oui, de cette réalité découle tellement de nouvelles décisions, de prise de conscience et de mise en place de nouveaux projets.

Si vous voulez aller plus loin, je vous invite à aller rejoindre la liste e-mail de l’accompagnement pet-preneurs afin de recevoir les informations concernant le programme ! Je reste évidemment disponible pour en discuter avec vous ici, par mail ou mp !

Agathe

Laisser un commentaire